• Jamie Harley Vs Julio Cortazar

     

    Vs

     

    L'étrangeté, l'érotisme et les simples hasards.

    De longues jeunes filles troublantes qui n'existent pas, un cheval dans un appartement, des amants communicant grâce à leurs graffitis. Le monde de Cortazar est un univers où resplendissent la beauté et l'inquiétude.

     

     

    On entre avec précaution dans ce qui ressemble à la réalité mais un filtre profond, intime nous rend un regard particulier. Unique.

    Cette vision atypique du monde, on la possède en regardant les vidéos de Jamie Harley.

     

     

    On y retrouve ce voile mystérieux, ce dérèglement des sens. Le passé absorbe le quotidien, les revenants ont une peau chaude, on apprend à faire valser ses larmes en redécouvrant la silhouette de Brel.

    Les lumières sourdes de David Hamilton s'invitent. La réalité se décale légèrement pour devenir un doux fantasme ou un rêve violent.

     

     

    On se réveille avec terreur et désir après une lecture de Julio Cortazar. Notre enfance nous picote à nouveau, nos anciennes amours déchirent leur voile sombre. Les mensonges ont cette franchise démoniaque, nos souvenirs nous trahissent.

    Jamie Harley dispose devant nos yeux des romances opaques, dotées de symboles incompréhensibles.

    De cette distance, de ce surréel se dégage une intimité profonde - révélatrice.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :